Accueil

 

 

Journée d'études sur les paratextes

 

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

Journée d’études : Les Paratextes dans l’œuvre de Tristan l’Hermite

(publiée dans les Cahiers XXIX)

Samedi 3 février 2007

Amphithéâtre Michelet-Université de la Sorbonne-Paris IV

organisée par l'association des Amis de Tristan l'Hermite et le Glasgow University’s Centre for Emblem Studies.

Présentation générale

(pour tout renseignement, contactez l'organisatrice de cette journée, Véronique Adam ici)

 

Cette journée d'études sera publiée dans le prochain numéro des Cahiers Tristan l'Hermite, à paraître en 2007. Des chercheuses venues d'universités françaises ( Paris, Strabourg, Toulouse) et étrangères ( Fribourg) étudieront les paratextes de type textuel (notes, arguments, préfaces...) et les paratextes picturaux (frontispices, emblèmes, illustrations...).

Les études porteront sur l'ensemble de la production du poète ( théâtre, poésie, correspondances, roman…) et proposeront ponctuellement des comparaisons ou des mises en perspectives avec d'autres auteurs, contemporains ou non de Tristan.


Le choix du paratexte s'appuie sur la diversité de ses formes, telles que les a définies Gérard Genette notamment dans Palimpseste et Seuils ( publiés au Seuil dans la collection « poétique », respectivement en 1982 et 1987). On entend par paratextes

  • les textes liminaires ( de l'auteur ou de l'éditeur, préface, avis au lecteur, post-scriptum), les éventuels commentaires sur cette oeuvre (les annotations du frère de Tristan sur le Page ou les annotations de Tristan sur les Plaintes d'Acante )
  •   mais aussi les éléments qui encadrent le texte lui-même (titre, dédicace, dédicataire, didascalies, notes, tables voire les emblèmes ou les frontispices en tant que commentaires du texte).

Il nous a semblé que le travail sur les paratextes de Tristan montrerait la diversité de son approche de ses éléments marginaux et son attention à des zones de l'oeuvre ignorées par les commentaires critiques connus. Parti d'une réflexion sur les notes et les commentaires qui se situent chez le poète en marge d'un poème mais aussi dans des textes publiés séparément, le choix de cette étude vise à évaluer à la fois le travail de l'auteur sur son livre mais aussi à discerner ses choix stratégiques ou littéraires. On pourra donc évaluer dans ce travail sur les paratextes

  • Le degré d'attention de l'auteur à l'élaboration du livre en tant qu'objet
  •  La présence d'un dialogisme entre auteur et éditeur
  • L'évolution de l'oeuvre ( modification des titres, de l'ordre, choix des dédicataires en fonction du genre pratiqué, regroupement ou dispersion des poèmes, nécessité de lier ou non le texte à un commentaire, attention à la mise en scène du théâtre).

 

Programme

(1) Les paratextes littéraires

10H30 :présentation de la journée et de la notion de paratexte. (V. Adam)

10H35: La note dans les œuvres de Tristan : un paratexte protéiforme et trompeur. Véronique Adam, Université de Toulouse II- Le Mirail.

11H00 : Arguments des pièces et titres des chapitres dans le Page disgracié, Sandrine Berregard, Université de Strasbourg- Marc Bloch.

(2) les paratextes picturaux, séance présidée par Laurence B. Grove (Glasgow university)

11H30 : Les Frontispices du Page disgracié, Emilie Bouvard, ENS Paris.

12h00 : Les Illustrations des pièes de théâtre de Tristan, Catherine Guillot, Université de Paris III

12H30 : discussion et bilan